Comment faire un jardin écologique ? - La Goose

Comment faire un jardin écologique ?

Vous comptez aménager un jardin écologique? Il faut anticiper pour avoir des produits 100% bio. Pour ce faire, vous devez préparer et analyser votre sol, sélectionner vos semences et protéger votre potager des mauvaises herbes en utilisant les bons outils. Notre guide vous aidera à concrétiser votre jardin bio sans avoir les mains vertes, grâce à nos petites astuces.

Les bons outils sont indispensables

Afin d’obtenir un beau jardin avec un potager productif en toutes saisons, optez pour les outils adaptés. Fourche, bêche, grelinette, semoir, sécateur, brouette…avec les bons outils, on fait des merveilles sur une parcelle de potager. Sachez également qu’il faut les entretenir, ainsi n’oubliez pas d’aiguiser, de nettoyer et de réparer.

Si vous devez passer en boutique pour en acquérir, priorisez les critères suivants :

  • Choisissez des outils robustes conçus en fer forgé, par exemple. Leur durabilité est garantie.
  • Achetez le matériel à votre taille pour un confort d’usage.
  • Si vous pouvez faire des tests, n’hésitez pas, certains magasins proposent ce service.

Préparez votre sol soigneusement

Aménager un jardin écologique doit être préparé en avance et au bon moment afin d’obtenir une meilleure production. Voici nos conseils pour obtenir un potager bio et productif.

  1. Le printemps est la bonne saison pour préparer son jardin. C’est la période où le sol se réchauffe. Alors, commencez par nettoyer votre partie de terrain. Débarrassez-vous des mauvaises herbes et des végétaux morts, et retaillez les alentours. Enlevez également les protections au sol.
  2. Pour avoir un meilleur potager, faites analyser votre sol en laboratoire afin de combler le manque en éléments nutritifs. Vous aurez ainsi les bonnes informations sur votre terrain : la composition du sol, le pH, les nutriments manquants et les cultures adaptées. Une analyse du sol est recommandée tous les 5 ans.
  3. Après, vous pouvez préparer la terre pour accueillir vos semences. Afin d’apporter les bons nutriments au potager, il faut ameublir le sol en éparpillant les mottes avec une grelinette ou une fourche-bêche. Dénigrez également les cailloux et les branches enfouis.
  4. Ensuite, passez à la fertilisation du sol, sauf si l’automne est déjà là. Choisissez des engrais naturels qu’ils soient de base ou complémentaires, il faut nourrir vos plantes toute la saison.
jardin ecologique permaculture

Planifiez, choisissez et protégez vos semences

  • Si vous souhaitez obtenir une meilleure production chaque saison, harmonisez la plantation de votre potager. Pour que votre sol ne se lasse d’une même culture, variez vos plantes. Une association de cultures protège des maladies, des parasites et enrichit le sol. Également, optez pour une rotation des cultures. Le fait d’alterner les plantations sur un même jardin offre les mêmes avantages.
  • Pour le choix des graines, privilégiez les semences traditionnelles, elles sont déjà acclimatées. Attendez que le sol se réchauffe pour semer et planter. Chaque espèce de plantes a par contre ses conditions de développement, le printemps est idéal pour la généralité des plantes. Les graines fragiles ont besoin d’un semis à chaud à l’intérieur ou d’un semis à l’abri à l’extérieur, avant d’être repiquées en terre ou en pots.
  • Pensez également à protéger votre potager tout en restant écologique. Pour dénigrer les mauvaises herbes, installez un paillage ou faites un faux semis avant de planter. L’option du sarclage, du désherbage ou de l’ébouillantage sans sel reste efficace si elles insistent. Face aux pucerons et aux limaces, aménagez de la place pour planter des végétaux répulsifs.

Gérer les arrosages

Un arrosage régulier, équilibré et écologique est indispensable pour une meilleure pousse de votre potager. Les plantes ont besoin entre 0 à 6 litres d’eau par mètre carré au quotidien. Pour ce faire, vous pouvez :

  • Collecter l’eau de pluie dans un tonneau : c’est gratuit et elle contient peu de calcaire et de fer.
  • Utiliser la technique du paillage pour limiter l’évaporation d’eau et protéger les racines de la chaleur.
  • Émotter la couche superficielle du terrain pour une meilleure absorption d’eau, au moins 3 fois par mois.

Maintenant, sortez vos outils de la remise et préparez votre jardin écologique. Nos conseils vous faciliteront la tâche pour récolter des légumes et des fruits frais venant de votre propre potager.

About The Author

One Response

  1. Denniszek 23/01/2022 Répondre

Répondre