Acétate de cellulose : cette matière est-elle écologique ?

L’acétate de cellulose est-il une matière écologique ?

Au point où en est la dégradation de l’écologie, tout le monde se pose la même question : mon mode de consommation est-il éco-responsable ? Cela, car le processus de fabrication industrielle est un facteur qui corrompt gravement la salubrité de l’environnement. Il est ainsi crucial de consommer des matières écologiques. Est-ce que l’acétate de cellulose fait-elle partie de ces matières dites éco-responsables ?

L’acétate de cellulose, qu’est-ce que c’est ?

L’acétate de cellulose s’agit d’une matière chimique, plus précisément d’un polymère. Le processus de fabrication pour obtenir l’acétate se nomme l’acétylation. Cela signifie qu’il est le résultat d’une interaction entre des végétaux comme le coton ou la pulpe en bois et de l’acide acétique. Il faut également de l’anhydre acétique.

Après une filtration, on mélange le polymère à du méthanol. L’étape suivante consiste à laisser le mélange sécher pendant quelque temps. C’est le processus de fabrication en général, mais chaque fabricant est libre de procéder librement à la préparation. Finalement, on obtient toujours le même produit.

À quoi sert l’acétate de cellulose ?

De par son apparence, l’acétate est quasi similaire à la soie. Dans la majorité des cas, les professionnels l’utilisent pour concevoir les montures de lunettes de luxe. Son usage permet d’obtenir un rendement plus esthétique et plus stylé. Le fabricant aura largement le choix quant à la personnalisation de la couleur des lunettes. À l’instar des plastiques, elle permet de faire ressortir un design plus sophistiqué.

L’acétate de cellulose sert également à étoffer la composition d’une doublure. Son point fort, c’est qu’elle est à la fois très souple et très tendre. À l’instar de la doublure en polyester, l’acétate est nettement moins statique. De ce fait, elle accompagne parfaitement les pantalons, les jupes et les manches.

Étant composé de fibres peu absorbantes, l’acétate peut aussi accompagner l’ameublement et les vêtements.

L’acétate de cellulose est-elle éco-responsable ?

Par définition et par principe, une matière éco-responsable est celle qui, son utilisation et son processus de fabrication a peu d’impact négatif sur l’écologie. Il peut s’agir d’une matière biologique, naturelle ou encore recyclée. C’est d’autant plus dans le domaine du textile que cette norme est exigée. Cela, car l’industrie textile contribue largement à la pollution de l’environnement et à la dégradation de l’écologie. Cela commence par l’exploitation des matières premières et continue par la fabrication en usine. Alors, l’acétate est-il une matière respectueuse de l’écologie ?

coton biologique acetate de cellulose

D’abord, l’acétate s’agit d’une matière biodégradable. Donc, après usage, elle peut se décomposer. C’est aussi une matière qui s’adapte bien aux personnes souffrantes d’allergies, car elle est hypoallergénique.

Toutefois, la culture du coton a un fort impact environnemental. En effet, ce dernier, qui est un composant de l’acétate utilise beaucoup de pesticides et d’insecticides. De ce fait, l’intoxication est un gros risque à considérer, et cela peut tuer des êtres vivants sous le sol, des plantes et des animaux qui vivent sur la surface et même des êtres humains. De plus, l’irrigation du coton requiert une grande quantité d’eau. Seulement un kilo de coton peut consommer 7 000 à 29 000 litres d’eau.

L’acétate peut tout de même être qualifié de matière écologique vu que c’est un polymère naturel. Pour confirmer cela, il faut que la fibre de coton utilisée soit issue d’une agriculture purement biologique. Puis, l’acétate est écologique si le quart plastifiant est également naturel. Enfin, il faut s’attarder sur le processus de décomposition du plastifiant. Si ces conditions sont réunies, alors, l’acétate de cellulose est une matière purement écologique.

L’acétate de cellulose est-il une matière résistante ?

L’acétate est une matière qui résiste bien aux moisissures. Généralement, elle a une longue durée de vie. Mais, sa longévité dépend aussi de l’entretien que vous lui apportez. Effectivement, il existe certaines habitudes à bannir pour mieux préserver un objet en acétate de cellulose.

C’est une matière qui supporte mal l’effet de torsion, donc un lavage à la main serait plus judicieux. L’essorage est également à éviter afin de ne pas l’abîmer. Puis, c’est une matière qui ne doit jamais interagir avec de l’alcool. Ce dernier risque d’altérer sa couleur surtout si elle est une composante de vos vêtements. Ainsi, il faut éviter de l’imbiber de parfum ou de la mettre en contact avec un alcool ménager.

Bref, nombreuses sont les conditions à respecter pour affirmer qu’une matière est écologique. L’important, c’est de se renseigner sur l’origine des matières premières et de la nature de la fabrication en usine.

About The Author

Répondre