Comment traiter les eaux usées des entreprises de façon écologique ? - La Goose

Comment traiter les eaux usées des entreprises de façon écologique ?

Le traitement des eaux usées est un enjeu de santé publique. Dans un pays comme la France, 15 à 20 % de la population n’a pas accès au réseau public de collecte et de traitement des eaux usées. On dénombre ainsi environ 5 millions d’installations d’assainissement non collectif sur le territoire, selon les chiffres du service public. Il est évidemment nécessaire dans cette démarche d’adopter un mode de traitement des eaux usées aussi écologique que possible. Découvrez donc dans cet article comment traiter les eaux usées des entreprises de façon écologique.

La micro station d’épuration

En matière de traitement écologique des eaux usées, il faut s’assurer que le processus n’implique aucunement l’utilisation de produits chimiques, et que le système soit autonome en énergie. Pour ce qui concerne la micro station d’épuration, elle fonctionne avec l’électricité, mais figure parmi les solutions de traitement écologique des eaux usées du fait qu’aucun produit chimique n’est requis pour le traitement. En pratique, le système est assez compact et vous permet de traiter dans une seule cuve, tous vos effluents.

Le système des micros stations d’épuration s’occupe de digérer les substances polluantes, en utilisant les bactéries, enzymes et autres microorganismes qui se retrouvent généralement dans les effluents. Pour commencer, les éléments solides sont d’abord décantés dans un premier compartiment, et pour cela il vous faut acheter un decanteur particulièrement performant. Ensuite, les eaux usées atterrissent dans un second compartiment où elles seront aérées par un compresseur d’air, pour permettre aux microorganismes de digérer efficacement les substances polluantes. Avant d’être relâchées dans la nature, les eaux traitées atterrissent dans un dernier compartiment pour une clarification finale.

Opter pour des filtres à plantes

Ce dispositif utilise des massifs filtrants plantés pour le traitement des eaux usées. C’est un système nettement plus écologique, car il ne requiert pas d’électricité. Qu’il soit utilisé à titre exclusif, en complément de toilettes sèches ou après une fosse toutes eaux, le système des filtres plantés est très efficace pour le traitement écologique des eaux usées. Il est constitué de deux étages de filtres plantés en série dans des bassins remplis de graviers de tailles plus ou moins grosses. Parmi les différents végétaux macrophytes plantés à cet effet, on distingue notamment : Jacinthes d’eau, joncs, carex, massettes, Roseaux, scirpes, etc. Ces plantes développent un système de racines qui en plus d’éviter le colmatage, favorise le développement et l’action des bactéries épuratrices aérobies.

En pratique, une grille permet dans un premier temps de récupérer les gros déchets, comme une sorte de préfiltre. Ensuite, les deux bassins effectuent un traitement en profondeur l’un après l’autre, avec un rendement épuratoire pouvant atteindre les 95 % pour ce qui concerne les matières organiques et 70 % pour les pollutions azotées et phosphorées. Vous pouvez au bout du processus vous servir de l’eau ainsi traitée pour arroser votre jardin entre autres.

Le système des filtres compacts

Pour un traitement écologique des eaux usées, les filtres compacts comptent également parmi les filières agréées. Le dispositif est généralement composé d’une fosse toutes eaux à laquelle on associe un massif filtrant. Dans un premier temps, les effluents sont prétraités dans la fosse toutes eaux et ensuite doivent transiter par le filtre compact pour une parfaite épuration.

Dans la cuve se trouvent généralement des matières épuratrices telles les fibres de coco, la laine de roche ou encore de la zéolithe. Ces matières servant de filtre permettent de fixer un grand nombre de bactéries, pour un traitement efficace des eaux. Celui-ci se fait à la fois par filtration physique (le média filtrant) et par purification biologique, par l’action des bactéries activées par oxygénation.

About The Author

Répondre