Découvrez l’association HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée - La Goose

Découvrez l’association HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée

En 2015, alors qu’elle est nouvellement considérée comme un délit, a loi définit l’obsolescence programmée comme étant « l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement ». Cette pratique qui attise la surproduction et la surconsommation touche tous les secteurs allant de l’esthétique et cosmétique, aux produits technologiques et logiciels. L’obsolescence programmée représente un facteur important de la croissance des déchets industriels. Elle accroît toute forme de pollutions et la dilapidation des matières premières et des énergies. C’est pour lutter contre ce phénomène que l’association Halte à l’Obsolescence Programmée a vu le jour.

Prémices de l’association

Après l’adoption de la loi qui condamne l’obsolescence programmée comme un délit, l’association a été créée. Halte à l’Obsolescence Programmée est une organisation à but non-lucratif fondée, en 2015, par un groupe d’amis. Les principaux fondateurs de HOP sont Laëtitia Vasseur (ancienne assistante parlementaire et militante contre la surconsommation), Emile Meunier (avocat), et Samuel Sauvage (militant et consultant spécialisé en économie circulaire).

Quelles ont été les raisons de création de HOP ?

L’association HOP a été créée avant tout pour la protection du consommateur. En effet, l’obsolescence programmée incite à la surconsommation. Les produits bas de gamme sont moins chers, ils sont plus accessibles pour les consommateurs à revenus moyens. Mais comme la qualité de ces produits accessibles est mauvaise, le produit ne dure pas et nécessite un remplacement systématique. Le pouvoir d’achat se retrouve alors en danger sur le long terme.

HOP a également pour but de faire respecter la loi sur la transition énergétique par les grandes firmes. La sanction de l’obsolescence programmée apporte davantage de valeur aux droits des consommateurs. La loi condamne une pratique qui était qualifiée de stratégie de vente.

Aussi, l’organisation a été mise en place pour être la porte-parole des consommateurs. Elle vient en aide aux consommateurs victimes de cette pratique, n’ayant pas moyens nécessaires pour entamer une procédure et réunir les preuves. Ces consommateurs ont le droit de faire appel à une association de consommateurs agréée pour les aider dans les procédures.

Mis à part les consommateurs, l’association halte à l’obsolescence programmée a aussi pour champ d’action d’alerter sur le danger que représente l’obsolescence programmée pour l’environnement. En effet, qui dit surconsommation dit aussi surproduction. Dans une situation de changement climatique alarmante, et une disparition progressive des ressources, la demande des ménages en haute technologie est en accroissement considérable. La création pour répondre à cette demande entraîne la dégradation des sols par le défrichage et l’élimination de grandes surfaces de végétation. La création des produits de haute technologie implique un usage colossal de métaux rares et sollicite une énorme quantité d’énergie. Évidemment, tout ceci provoque une hausse exponentielle de déchets à pollution que dénonce l’association.

Ainsi, l’association vise à faire respecter le droit des consommateurs, la protection de l’environnement et le respect des lois en vigueur. Mais, surtout elle se base sur un principe qui valorise l’humanité et l’écologie vis-à-vis des stratégies marketing.

Les actions menées par Halte à l’Obsolescence Programmée

Avant d’engager quelque démarche juridique, l’association protégeant la cause des consommateurs procède à des investigations. En fonction des produits dénoncés par les consommateurs, l’association accomplit des enquêtes visant à réunir des preuves tangibles de leur obsolescence programmée. Parmi les objets du quotidien par exemple, les collants, les imprimantes, les lave-linges et les téléviseurs ont été étudiés de près. Elle effectue également des recherches et élabore des rapports pour favoriser la durabilité des produits.

Au niveau juridique, l’association Halte à l’Obsolescence Programmée n’hésite pas à dénoncer les grands leaders de la technologie pour protéger les consommateurs. Elle a déjà déposé plainte contre EPSON, Apple ou même Amazon.

Elle réalise également des actions de sensibilisation au niveau des ménages pour une consommation durable et éco-responsable. Cette sensibilisation se fait par le biais de kit de communication créés par l’association, par la création de jeux attractifs comme le jeu des 7 familles HOP.

Les sensibilisations s’effectuent également par exposition, des conférences, diverses activités touchant les écoles ou les professionnels.

L’association HOP met en œuvre des actions de communication au niveau de la presse pour toucher le plus grand nombre de consommateurs.

About The Author

Répondre