Logo point vert : fin de ce logo de recyclage depuis 2021

Comprendre le logo point vert

Au détour des emballages, il existe toujours ces deux flèches entremêlées que vous vous demandez sûrement leur signification. En effet, ce célèbre Point Vert a longtemps mis la pagaille dans les esprits. De plus, il orne la plupart des emballages depuis plus de 25 ans. N’est-il pas le bon moment de découvrir son sens exact ? Focus sur ce pictogramme.

La signification de cette signalétique

Parmi les pléthores de logos de recyclage existants, il est très difficile de comprendre la réelle signification de ces pictogrammes sur les emballages. Pour ce Point Vert, il est toujours mal-interprété par les consommateurs. Représenté par deux flèches, l’une verte et l’autre blanche, ce logo est souvent présent sur les emballages de toute sorte. Contrairement à ce que les acheteurs peuvent penser, cette signalétique ne signifie pas que les emballages sont recyclables, recyclés ou qu’ils contiennent des matériaux recyclés. À vrai dire, sa signification exprime que toute entreprise ayant apposé ce symbole sur son produit participe à la valorisation des emballages, de plus qu’elle en est légalement obligée. Cette participation peut se faire sous deux formes dont mettre en place un système de collecte ou payer une redevance à un organisme tiers qui se charge de la collecte (par exemple Citeo).

La fin du logo Point Vert obligatoire

Né en 1992 par Eco-Emballages, le Point vert est apparu en même temps que le principe de la Responsabilité élargie du producteur (REP). Jusqu’à la fin 2016, il devait faire figurer sur les packagings des entreprises versant des contributions. Pourtant, vers 2017, le label est devenu facultatif pour toute commercialisation en France. Cet assouplissement n’est pas systématique même si la plupart des pays européens suivent le même mouvement. Il convient ainsi de bien se renseigner sur les réglementations en vigueur sur chaque territoire.

Le Point Vert est-il interdit ?

Ce pictogramme est jugé peu clair, et donc contraire à l’objectif de délivrer une meilleure information aux consommateurs pour prendre la meilleure décision sur les emballages. La raison pour laquelle il est visé par l’article 62 de la loi du 10 février 2020 et l’arrêté du 30 novembre 2020 disant que « Les signalétiques pouvant induire une confusion sur la règle de tri ou d’apport du déchet sont affectées d’une pénalité. » Ainsi, depuis le 1er janvier 2021, le Point Vert ne doit plus être apposé sur les emballages mis sur le marché français sous peine de sanction de 100 % du montant de la contribution financière nécessaire à la gestion des déchets.

About The Author

Répondre