Le recyclage du métal, comment ça fonctionne ? - La Goose

Le recyclage du métal, comment ça fonctionne ?

Les métaux sont présents dans la vie quotidienne et se retrouvent sous différentes formes : des fils électriques, canettes, couverts, téléphones portables, etc. Selon la Fédération professionnelle des entreprises du recyclage (FEDEREC), la France recycle, chaque année, l’équivalent en acier de 1200 Tour Eiffel. L’industrie automobile n’y est pas étrangère. En effet, 55 à 70% du poids d’une voiture est en acier. Alors que certains métaux deviennent de plus en plus rares et avec les enjeux des problèmes environnementaux, on se penche sur le recyclage des métaux. Mais comment fonctionne-t-il ?

decharge automobile

Pourquoi recycler du métal ?

Nombreuses sont les raisons qui entraînent le recyclage des métaux. En connaissant l’état des réserves de minerais, la réutilisation des métaux semble une solution plus durable. Avec les problèmes environnementaux actuels, le recyclage du métal est devenu indispensable.  La démarche de recyclage permet aussi d’accélérer la production de nouveaux produits.

● Le recyclage du métal pour préserver l’environnement

La gestion de la fin de vie des déchets métalliques se caractérise par deux grands principes, à savoir : le recyclage et la réduction. Le recyclage des métaux consiste à collecter, trier et traiter les déchets métalliques afin de leur donner une seconde vie et les réintroduire sur le marché en tant que matière première. La réduction consiste à baisser la production afin de réduire les potentiels déchets et préserver les ressources naturelles en évitant l’extraction de la matière première. En effet, certains métaux mettent plusieurs dizaines d’années à se dégrader, voire plusieurs siècles. Abandonné dans la nature, l’acier rouille et disparaît au bout de cinq à dix ans. En revanche, l’aluminium ne disparaît totalement qu’après 200 ans. Le recyclage des métaux permet ainsi de réduire le volume de déchets potentiels dans la nature, mais aussi de réduire la pollution permettant ainsi de préserver l’environnement. En 2018, le recyclage du métal a permis d’éviter le rejet de 22,5 millions de tonnes de CO2.  En effet, la production d’une tonne d’acier à base de ferraille recyclée permet de réduire de 90% les émissions de co2 par rapport à celles émises par la filière du minerai de fer.

● Le recyclage de métal pour préserver les ressources naturelles

En évitant l’extraction de la matière première, recycler le métal permet ainsi de préserver les ressources naturelles. En effet, le recyclage des métaux a un impact considérable sur l’environnement. En donnant une seconde vie aux métaux, on peut économiser une grande quantité de minerai et de carburant. En recyclant le métal dans le but de réutiliser les ressources, on empêche l’accroissement de la rareté de certains métaux. Prenons par exemple l’aluminium et son impact sur l’environnement, en le recyclant, on peut économiser 95% de l’énergie nécessaire à la production de l’aluminium première fusion. Grâce au recyclage des métaux, on peut économiser les ressources ainsi que l’énergie nécessaire à l’extraction et le traitement du minerai.

Le fonctionnement du recyclage du métal

La France recycle la plupart des métaux, car il s’avère être plus économique et écologique que l’extraction directe des minerais.  Pour revenir à un aspect utile, les déchets métalliques suivent un long chemin qui débute par le triage. En effet, les déchets en acier et en aluminium ont droit à une seconde vie. Ils sont ensuite collectés auprès des particuliers, puis acheminés vers un centre de tri de collecte sélective. On sépare les déchets métalliques des autres déchets. Pour les déchets en acier, on utilise un overband électromagnétique ou à aimant permanent. Pour trier les déchets en aluminium, on utilise un courant de Foucault.

Une fois triés, les déchets métalliques sont broyés, puis passent dans un four à basse température afin d’éliminer les impuretés, les vernis, les laques, les étiquettes, etc. L’acier sera transformé sous forme de plaques, de bobines, de barres ou de fils, tandis que l’aluminium sera sous forme de plaques ou de lingots. Ils sont ensuite transformés dans de nouveaux produits finis.

Recyclage du métal : que deviennent les métaux ?

Une fois recyclés, des sociétés spécialisées reconditionnent les métaux en nouveaux produits finis. En effet, on peut transformer l’acier en d’autres produits tels que des clefs ou des trombones, des chariots de supermarché, des canettes et boîtes de conserve, des armatures pour béton, et bien d’autres. L’aluminium recyclé peut être utilisé pour fabriquer des vélos et trottinettes, des bombes aérosols, des ustensiles de cuisine, des portes et fenêtres, des pièces automobiles, des barquettes, etc. En effet, les métaux sont quasiment à 100% recyclables et sans perdre de leurs propriétés. A titre d’exemple ; deux kilos de canettes en aluminium permettent de fabriquer une trottinette.

transformation metaux recyclés

Les réglementations du recyclage du métal

Tous les producteurs et détenteurs de déchets générant plus de 1.100 litres par semaine de déchets, doivent trier les papiers et cartons, les métaux, les plastiques, les verres et les bois. Les garages, les industries, les technologies de l’information et de la communication, ainsi que la grande distribution doivent participer au recyclage des métaux. Les canettes en métal ou en aluminium, les boîtes de conserve, les bombes aérosol et bidons en fer vide, les boîtes métalliques, les appareils électroniques contenant des métaux rares ainsi que les ferrailles peuvent être recyclés. En revanche, les papiers en aluminium utilisés en cuisine ne sont pas recyclables.

Les différents types de recyclage

On peut distinguer différentes qualités de recyclage.

1. Le recyclage fonctionnel

Il s’agit du recyclage des produits en fin de vie dans lesquels les métaux sont séparés et triés afin d’obtenir des métaux recyclés qui peuvent entrer dans la chaîne de fabrication de matières premières donnant un métal ou un alliage.

2. Le recyclage non fonctionnel

C’est le recyclage des produits en fin de vie dans lesquels les métaux sont collectés comme un déchet de vieux métaux. Ils sont considérés comme des impuretés dans un flux de matières de grandes ampleurs. Cette démarche permet d’éviter la dispersion des déchets métaux dans l’environnement. Cependant, ce type de recyclage engendre une perte généralement irréversible de la fonction première du métal.

About The Author

Répondre